L’association

Sans souci, le cinéma se met au vert : Cinécure est le nom de l’association qui porte ce projet de cinéma buisonnier, né dans l’Aveyron, au confluent du Lot et de la Truyère. Dans le village d’Entraygues (entre les eaux, donc), à l’occasion de flâneries estivales, a germé l’idée de nicher dans le cinéma de la place de l’église, un petit festival “rural et indépendant” comme le clame le logo.

Incroyable chance, luxe inouï, Entraygues en effet a conservé contre vents et marées un vrai cinéma : fauteuils rouges, scène élevée, grand écran, et même le petit guichet à l’entrée où se loge la caisse.

Grâces soient rendues aux bénévoles qui ont oeuvré pour maintenir, restaurer, moderniser une salle autrefois paroissiale. Ce petit bijou un peu désuet raconte toute l’histoire de l’Aveyron austère : accolée au sublime château du XVIème siècle la salle ouvre sur un parc somptueux, presque solennel ; le cadre parfait pour les projections nocturnes en plein air. Et puis il y a l’école communale, sa cour de récréation, son préau avec son baby-foot vintage. Cinécure y a logé sa librairie itinérante, ses apéros lecture et ses bals populaires plus ou moins improvisés.

Le projet de Cinécure est donc à la fois modeste et ambitieux : proposer chaque dernier week-end de juillet un festival de trois jours sur une thématique d’actualité, sans se laisser happer par les polémiques médiatiques, mais en faisant un pas de côté pour penser des questions essentielles ; les oeuvres cinématographiques et littéraires sont là pour nous offrir l’espace de la réflexion … et le plaisir du divertissement ! Proposer aussi à tout un chacun de témoigner de sa réalité quotidienne, au plus près de ce que vivent “les gens”, faire de l’ancrage local une base pour élargir la réflexion.