été 2021 Festival Non classé

Homme et animal sauvage : partage de territoire

 DU 22 AU 25 JUILLET 2021, FESTIVAL « HOMME ET ANIMAL SAUVAGE : PARTAGE DE TERRITOIRE »

Nous reprenons cet été le fil interrompu de notre thématique animalière : après avoir questionné la proximité que nous entretenons avec les animaux de compagnie, nous explorons désormais la distance qui nous sépare des animaux sauvages.

Cinécure ouvrira son festival le jeudi 22 juillet par une journée consacrée au documentaire, avec la projection du film Ours, simplement sauvage de L. Joffrion et V. Munier, et une double programmation autour du  travail de J. Perrin et J. Cluzaud avec Océans et Les Saisons. Les trois jours du festival s’organiseront ensuite autour de trois thématiques : « passer la frontière », « partager le territoire » , « la chasse ».

Comme chaque année la programmation mêle films de patrimoine ( L’Enfant sauvage de F. Truffaut ; La Chasse de C. Saura ; Nanouk l’Esquimau de R. Flaherty), films de genre (La Nuée de J. Philippot ; Les Dents de la Mer de S. Spielberg), grands films populaires (Greystoke de H. Hudson ; Gorilles dans la Brume de M. Apted ; L’Ours, de J.J. Anaud), documentaires (Ours, simplement sauvage de L. Joffrion ; Grizzly Man de W. Herzog) et films jeune public (Le Livre de la Jungle, de Z. Korda ; L’Enfant Lion de P. Grandperret ; Le Château des Singes, de J.F. Laguionie).

Deux séances en plein-air ( Greystoke ; L’Ours) et un ciné-concert (Nanouk L’Esquimau) clôtureront chaque journée du festival.

La cour de l’école communale accueillera notre buvette et notre librairie nomade, comme les années précédentes. Nous y tiendrons nos apéro-discussions-débats-lecture et nos converations à bâtons rompus.

Une série de conférences rendra compte d’une journée d’étude consacrée à « L’animal montré« , sous la direction de V. Le Ru, M. Mellah et P. Serna. Ces conférences auront lieu chaque matin dans la salle du Café de l’Indépendance – et seront bien sûr suivies par des échanges informels avec les chercheurs et universitaires venus les présenter.

Pour les curieux, les sportifs, les gourmets, les désoeuvrés…bref, pour le grand public venu assister au festival, Cinécure inaugure cette année un atelier de pratique du QI-GONG des Cinq Animaux et un atelier de pâtisserie inspiré par les films du programme.

Il est temps de prendre l’air, Cinécure vous attend pour se plonger, sans peur et sans reproche, au coeur des fauves !

 

 

 

0 comments on “Homme et animal sauvage : partage de territoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *